Histoires et comptines » Poésies »

Le dormeur du Val

C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent, où le soleil de la montagne fière
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons.
Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit [...]

Le léopard

Si tu vas dans les bois,
Prends garde au léopard.
Il miaule à mi-voix
Et vient de nulle part.

Chanson des escargots qui vont à l’enterrement

À l’enterrement d’une feuille morte
Deux escargots s’en vont
Ils ont la coquille noire
Du crêpe autour des cornes
Ils s’en vont dans le soir

Dame souris

Dame souris trotte
Noire dans le gris du soir
Dame souris trotte
Grise dans le noir.

Poisson d’avril

Un poisson d’avril
Est venu me raconter
Qu’on lui avait pris
Sa jolie corde à sauter

Le chant de l’eau

L’entendez-vous, l’entendez-vous
Le menu flot sur les cailloux ?
Il passe et court et glisse,
Et doucement dédie aux branches,
Qui sur son cours se penchent,
Sa chanson lisse.

Le buffet

C’est un large buffet sculpté : le chêne sombre,
Très vieux, a pris cet air si bon des vieilles gens.
Ce buffet est ouvert et verse dans son ombre,
Comme un flot de vin vieux, des parfums engageants.

L’écolier

J’écrirai le jeudi j’écrirai le dimanche
quand je n’irai pas à l’école
j’écrirai des nouvelles j’écrirai des romans
et même des paraboles
je parlerai de mon village je parlerai de mes parents

Pour un art poétique

Téléchargez le poème Pour un art poétique et sa fiche d’exercices.

Prenez un mot, Prenez-en deux
Faites les cuire comme des œufs
Prenez un petit bout de sens
Puis un grand bout d’innocence
Faites chauffer à petit feu.

La fourmi

Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête
ça n’existe pas, ça n’existe pas.
Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards,
ça n’existe pas, ça n’existe pas.
Une fourmi parlant français,
Parlant latin et javanais
ça n’existe pas, ça n’existe pas.
Eh ! Pourquoi pas ?
Robert Desnos
Chantefables et Chantefleurs

Trois escargots

J’ai rencontré trois escargots
Qui s’en allaient cartable au dos

Et dans le pré trois limaçons
Qui disaient par cœur leur leçon.

Puis dans un champ, quatre lézards
Qui écrivaient un long devoir.

Plein ciel

J’avais un cheval
Dans un champ de ciel
Et je m’enfonçais
Dans le jour ardent.
Rien ne m’arrêtait
J’allais sans savoir.
C’était un navire
Plutôt qu’un cheval,
C’était un désir

Soir d’hiver

Dans la brume et la tempête,
Parmi les tourbillons blancs,
Le vent hurle ainsi qu’une bête,
Ou sanglote ainsi qu’un enfant.
On peut craindre qu’il m’emporte.
Notre vieux toit secoue.

Le Corbeau et le Renard

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l’odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
À ces mots le [...]

La Cigale et la Fourmi

Téléchargez la Cigale et la Fourmi et ses mots difficiles au format pdf.

La Cigale, ayant chanté
Tout l’Été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la Bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Août, [...]

Chanson des peintres

Le poème Chanson des peintres et le vocabulaire des couleurs et de la peinture au format pdf.
Laques aux teintes de groseilles
Avec vous on fait des merveilles,
On fait des lèvres sans pareilles.
Ocres jaunes, rouges et bruns
Vous avez comme les parfums
Et les tons des pays défunts.
Toi, blanc de céruse moderne
Sur la toile tu luis, lanterne
Chassant la nuit [...]