Apprendre à lire » Culture lecture !

Vers de la Fontaine devenus proverbes

Jean de la FontaineLes fables de la Fontaine reprennent souvent celles d’auteurs antiques tel Esope.

Plagiat ?

Non bien sûr car la Fontaine utilise les fables comme prétexte à la critique de ses contemporains. Sous couvert de moraliser ses lecteurs, il décrit la cour.

Et quelle impertinence ! Pour échapper à la censure, il croque les protagonistes sous forme d’animaux. Chaque animal est un personnage plus ou moins facile à identifier. Le lion incarne le Roi, le Corbeau les maîtres qui s’écoutent parler…

Et certaines morales des morales qui achèvent les fables eurent un tel succès qu’elles sont entrées dans le langage courant sous forme de proverbes.

Florilège des proverbes issus des fables

Le Corbeau et le Renard, l, 2

  • Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.

Le Loup et l’Agneau, l, 10

  • La raison du plus fort est toujours la meilleure.
  • Si ce n’est toi, c’est donc ton frère.

La Mort et le Bûcheron, l, 16

  • Plutôt souffrir que mourir, c’est la devise des hommes.

Le Chêne et le Roseau, l, 22

  • Je plie et ne romps pas.

Le Lion et le Rat, II, 11

  • Il faut autant qu’on peut obliger tout le monde: On a souvent besoin d’un plus petit que soi.

Le Chat et un vieux Rat, III, 18

  • La méfiance est mère de la sûreté.

Le Petit Poisson et le Pêcheur, V, 3

  • Petit poisson deviendra grand.
  • Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l’auras.

Le Lièvre et la Tortue, VI, 10

  • Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.

Le Chartier embourbé, VI, 18

  • Aide-toi, le Ciel t’aidera.

Les Animaux malades de la peste, VII, 1

  • Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

Le Rat et l’Huître, VIII, 9

  • Tel est pris qui croyait prendre.

Le Lion amoureux, IV, 1

  • Amour, Amour, quand tu nous tiens / On peut bien dire: Adieu prudence.

Discours à M. le duc de La Rochefoucauld, X, 14

  • Mais les ouvrages les plus courts sont toujours les meilleurs…

L’Ours et les deux Compagnons, V, 20

  • Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours / Qu’on ne l’ait mis par terre

Les fables de la Fontaine en chansons

Pour une approche plus conviviale de la fable la Cigale et la Fourmi, il existe :

fables de la fontaine en chansonsle CD-Rom les fables de La Fontaine en chansons


cd-audio-fables-de-la-fontaine-versinile CD audio les fables de la Fontaine


cd-audio-fables-de-la-fontainele CD audio les fables de la Fontaine en chansons (Versini).

En savoir plus sur generation5.fr

Tags: , , , , ,

3 commentaires sur “Vers de la Fontaine devenus proverbes”


  1. Océane 11 dit :

    Ça veut dire quoi FLORILÈGE ?

  2. Florilège
    nom masculin
    (latin moderne florilegium, du latin classique florilegus, qui choisit les fleurs)

    * Recueil de morceaux choisis d’œuvres littéraires, en particulier de poésies.
    * Sélection, recueil de choses remarquables : Un florilège de musique ancienne.


  3. хостинг dit :

    besoin de verifier:)