Apprendre à lire » Culture lecture !

La lecture en Grèce et à Rome

345913721_2687680450_oEn Grèce

L’alphabet phonétique est un invention phénicienne adoptée en Grèce au VIIIe siècle av. J.-C. Les élèves apprenaient à lire et à écrire en mémorisant tout d’abord l’alphabet. Puis, ils s’exerçaient à combiner des syllabes simples pour pouvoir déchiffrer des mots. Enfin, ils parvenaient à lire des textes. Cette méthode perdura jusqu’au début du XXe siècle.

À l’origine, les enfants grecs se rendaient à l’école accompagnés d’un esclave qu’on nommait « pédagogue ». Il devait enseigner à l’enfant à devenir un kalos kagathos, un homme « beau et courageux ».

à Rome

À Rome, la pédagogie grecque se répandit. Les Romains ouvrirent des écoles dans tout l’Empire.

Un primus magister enseignait la lecture et l’écriture aux enfants dès sept ans.Puis, à l’âge d’onze ans les enfants apprenaient avec le grammaticus la grammaire et les connaissances générales.Enfin, le rhéteur transmettait l’art oratoire et les éléments du droit aux adolescents les plus doués.

Dans l’Antiquité tardive

Du IIe siècle au IVe siècle, la diffusion du parchemin généralisa la rédaction des ouvrages en codex composés de feuilles pliées et cousues ensemble. Cette présentation facilita la consultation des ouvrages de façon moins linéaire : On peut feuilleter et accéder directement à un passage du texte.

La lecture à haute voix était la pratique dominante. Néanmoins, des textes du Ve siècle attestent que la lecture silencieuse était pratiquée en Grèce, mais elle restait exceptionnelle.

Dans ses Confessions (VI,3), Saint Augustin, relate sa surprise en voyant Ambroise de Milan lire en silence :

« Quand il lisait, ses yeux parcouraient la page et son cœur examinait la signification, mais sa voix restait muette et sa langue immobile [...] car il ne lisait jamais à haute voix. »

Par ailleurs, l’écriture en continu, sans séparation entre les mots, scriptio continua, fut pratiquée du Ier siècle au Xe siècle. Les mots étaient accolés les uns aux autres, sans espaces ni ponctuation. Cela rendit indispensable la lecture à voix haute pour comprendre les textes.

Tags: , , , , , ,

Comments are closed.